Logo Gabonews
  SANTE  

GABON : Fin de l’atelier de révision de la liste des médicaments remboursables par la CNAMGS

12 février 2018 - 05:19

La Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale(Cnamgs) a clôturé son atelier de révision de la liste des médicaments remboursables, ce vendredi dernier à Libreville. La direction de la Cnamgs et les experts venus des différents services de contrôle de la qualité du médicament se réjouissent de l’augmentation des produits génériques dans cette liste, tout en ayant à l’esprit, le souci du rapport qualité /prix.

JPEG - 50.3 ko

C’est s’appuyant toujours sur leur slogan «  La solidarité a un sens  » que, la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale(Cnamgs) a clôturé son atelier de révision de la liste des médicaments remboursables avec satisfaction. En lieu et place du Directeur général,Renaud Allogho- Akoué, c’est son adjoint, Christine Audrey Chambrier Voua qui a mis un terme à cet atelier qui a duré une semaine.

La liste des médicaments remboursables, explique-t-elle « est un outil essentiel de la gestion du risque maladie, notamment dans le domaine de la maitrise médicalisée de la dépense. C’est pourquoi, nous nous réjouissons de l’augmentation des produits génériques dans cette liste. Ainsi, vous avez à l’esprit le souci du rapport qualité/prix dans vos décisions. C’est un paramètre essentiel  ».

La principale innovation, dira le Dr Marielle Yvendaréré/Pharmacie Cnamgs «  est l’augmentation de la proportion des génériques, passé de 18% à 22%. Les maladies comme l’hépatite C ont été rajoutées au panier de soins des affections par la Cnamgs ».

Pour le Pr Daniel Gahouma, pédiatre de formation et Médecin Conseil/Cnamgs, la rencontre et les travaux en atelier ont permis d’augmenter qualitativement et quantitativement la liste des médicaments remboursables qui partent de 1200 à 1400.En terme de médicaments génériques, sont à 30% moins chers.

C’est une bonne initiative, assure Christine Audrey Chambrier Voua, la Directrice générale adjoint de la Cnamgs. « Nous pourrons garantir …la disponibilité desdits médicaments sur l’ensemble du territoire national » rassure la Dga, Aussi bien, cette liste va également bénéficier à la femme enceinte, au nouveau-né et au nourrisson.
L’espoir pour eux est permis. Celui de voir cette nouvelle liste répondre à tous les besoins ou presque du moment et qu’elle donnera satisfaction aux assurés qui pourront témoigner que la Solidarité a un sens

Martial TSONGA